LA TACHE, PHILIP ROTH

Publié le 9 Novembre 2013

 
                                Parution septembre 2002, Prix Médicis étranger«««««
 
Quatrième de couverture :
« À la veille de la retraite, un professeur de lettres classiques, accusé d'avoir tenu des propos racistes envers ses étudiants, préfère démissionner plutôt que de livrer le secret qui pourrait l'innocenter.
Tandis que l'affaire Lewinski défraie les chroniques bien-pensantes, Nathan Zuckerman ouvre le dossier de son voisin Coleman Silk et découvre derrière la vie très rangée de l'ancien doyen un passé inouï, celui d'un homme qui s'est littéralement réinventé, et un présent non moins ravageur : sa liaison avec la sensuelle Faunia, femme de ménage et vachère de trente-quatre ans, prétendument illettrée, et talonnée par un ex-mari vétéran du Vietnam, obsédé par la vengeance et le meurtre. »
 
Difficile de résumer un livre dont le charme et ce qu'il en émane contribuent tout autant que l'histoire à produire la magie. Sans parler de la construction efficace quant à la révélation du secret et sa petite vie qui rattrapera le personnage de Coleman Silk. Est-ce possible de jeter les cartes distribuées à la naissance pour vivre un autre destin ? Comme j'aimerais vous le révéler qu'on en discute un peu. Mais non, ce serait pas sympa.
Entre étude de mœurs, lutte des classes et discrimination, l'auteur nous dresse un tableau sans concession de l'Amérique de cette fin de siècle dernier.
Il fait parti de ces auteurs qui avec leur exploration de l'âme humaine jusque dans les tréfonds de l'être savent, quoiqu'ils racontent, faire sonner à l'unisson la clochette de nos ressentis et de nos émotions.
 
Cependant, j'avais déjà commencé à lire ce livre pas loin de sa date de parution en France sous le feu des critiques élogieuses d'un peu partout, mais rien.
En 2012, j'ai lu « Stoner » de John Williams traduit par Anna Gavalda (livre noir d'un jeune professeur dont le métier l'extirpa d'un destin de paysan mais dont un mariage malheureux finira de lui gâcher la vie) suivi de « La vérité sur l'affaire Harry Québert » prix Goncourt 2012. Plonger que j'étais dans les eaux romanesques en Amérique j'ai repris la lecture de « La tache », j'en suis tombée à la renverse. Un vrai choc. Un des meilleurs livres que j'ai lu ces dernières années.
  
La Tache, Philip Roth,Folio «««««

 

 Livres cités :

stoner.jpgla-verite-sur-l-affaire-Harry-Quebert.jpg
 
 

Rédigé par deparlà

Publié dans #les livres de par là

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

maggie 09/11/2013 20:43


Je compte bien l'acheter ! J'avais lu indignation de cet auteur qui m'avait paru aussi efficacement construit et aussi intéressant par ses thèmes ( guerre, etc...)

deparlà 18/11/2013 10:42



Je ne connaissais pas "indignation"


Parmi ceux que j'ai lu, pastorale américaine est très très bien aussi. Le meilleur étant "la tache" à mon avis.