Séraphine

Publié le 12 Avril 2009

"Séraphine" est sorti en DVD, on ne mesure pas, avant de l'avoir visionné, pour ceux qui ne l'auraient pas vu au cinéma, que c'est un évènement.
Le sujet, les images, la musique, Yolande Moreau, tout est traité avec la délicatesse et la simplicité qui créent l'enchantement. Pas l'enchantement béat d'un minot de 5 ans devant la féerie de Mickey, celui, disons, qui charme l'esprit sans fioriture ni envolée violonesque.
Prolonger cet état vaporeux d'avoir vécu un petit moment suspendu ou découvrir les coulisses et le travail minutieux qui a contribué à une telle magie revient à s'intéresser ou pas aux bonus.

"En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d’apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation improbable entre le marchand d'art visionnaire et l'humble femme de ménage dont tout le monde se moque... "



"Séraphine" de Martin Provost avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur  «««««

Rédigé par lechemindeparlà

Publié dans #des films sur le chemin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anjelica 29/09/2009 11:26


il faut que je le voie !


Roger Du Balai 13/04/2009 12:41

Bonjour, Si quelqu'un peut me dire les références du morceau de piano en première partie de la BA, je le suis serais reconnaissant. Merci d'avance. Roger