musique pop

Publié le 4 Avril 2009

En ces temps de crise, de G20, de pluie et de brutes, il nous reste la musique.

La mienne, enfin celle que j'aime s'entend, s'ouvre peu ( et c'est à déplorer, je sais ) à d'autres horizons que celui de la pop anglosaxonne, voire le rock, jusqu'à la variété française, car dans les cases des logiciels musicaux il n'existe pas de pop française tout au plus on nous parle de "nouvelle scène française" pour la distinguer de Tino Rossi (j'exagère!) ou de Julien Clerc.

Bref, rien à voir avec le propos de mon billet d'aujourd'hui (ah! C'était bien la peine!).

Ici, cet échantillon de nouveautés regroupe Anna Ternheim qui propose en douceur une musique pop-folk actuelle,

Jeremy Jay,lui , est allé nous chercher un son années 80 pour les pop-songs de son dernier album "Slow dance",

Molecule fait le buzz avec "Climax" dans lequel on retrouve Arielle Dombasle et Charlélie Couture entre autre pour un disque original classé en musique-dub (C'est une musique dépouillée, pas ou peu de chant, une rythmique minimaliste portée par la ligne de basse sur laquelle sont ajoutés des effets à foison : echo, reverb, distortion, originaire des studios d'enregistrement en Jamaïque), 

le nouvel Archive, un label à lui seul de qualité que son dernier album "Controlling crowds" ne dément pas,

et puis, sorti des clics "pour voir" sur les sites musicaux, voilà The tellers, copie masculine de Carla Bruni, pas forcément désagréable.




Rédigé par lechemindeparlà

Publié dans #la musique de par là

Repost 0
Commenter cet article

herbertlecanard 04/04/2009 18:50

J'adore le timbre d'Anna Ternheim ...les autres, connait pas, faut que j'y jette une oreille ou deux.