ALIBI.COM

Publié le 21 Février 2017

 

ALIBI.COM de Philippe Lacheau

 

Suite, donc, des aventures cinématographiques de la bande à Philippe (Philippe Lacheau).

Après Babysitting 1 et 2, drôles, rythmés et cocasses, voici donc Alibi.com, drôle, rythmé et cocasse. Dans la forme donc pas de surprise (c’était le cas dans Babysitting 1, un rythme d’enfer dans les situations, les sketches, digne d’Oscar d'Edouard Molinaro), dans le fond la trame est aussi plutôt classique. Reste le comique de situation, l’énergie et le jeu des acteurs qui sauvent à mon avis le film.

 

Pour résumer, le patron (Philippe Lacheau) d’une agence ayant pour fond de commerce l’élaboration d’alibi pour duper patrons, parents ou époux (ses) et profiter d’une double vie sans soucis, se trouve en porte à faux envers un futur beau-père (Didier Bourdon) qui a eu recours à ses services pour tromper sa femme (la futur belle-mère (Nathalie Baye)). S’en suit des situations apparemment perdues qui se rattrapent aux branches avec brio et où tout le monde est trompé mais la morale préservée.

 

Même si le film s’avère convenu il est moderne, chapeau à l’imagination de l’équipe, au rythme énergique maîtrisé et à l’interprétation sans faille des acteurs (des plus jeunes car Nathalie Baye et Didier Bourdon maintiennent un jeu trop classique et détonnent), un des intérêts étant où sont les limites de leur délire.

On attend tout de même pour le prochain une histoire aussi délirante et originale que le traitement qui nous est proposé ici.

Rédigé par deparlà

Publié dans #des films sur le chemin

Repost 0
Commenter cet article

piplo 02/03/2017 22:27

J'y vais demain soir, une bonne soirée en perspective!!

deparlà 03/03/2017 11:35

alors, le film t'a plu ?

dasola 26/02/2017 10:41

Bonjour Deparlà, tu m'as convaincue de voir ce film un des jours. J'ai toujours peur que ce genre de film fasse dans le "graveleux" et le vulgaire. Cela n'a pas l'air d'être le cas. Merci pour le conseil. Bon dimanche.

deparlà 03/03/2017 11:35

Ce n'est pas la délicatesse incarnée non plus mais oui on passe un bon moment, tu me diras ce que tu en penses.